OSS 117


Cette page du collectionneur recense tous les titres originaux par ordre chronologique. La première colonne comporte l'index du livre, la deuxième le numéro original, la troisième le mois et l'année de parution, la dernière le titre et le résumé.

Jean Bruce
Fleuve Noir - Spécial Police
1 1 8/1949 Tu parles d'une ingénue
Hubert Bonisseur de La Bath représente une grande banque américaine pour négocier avec les gens du "milieu" des documents secrets qui ont disparu lors d'un hold-up à Paris.
Il faut, à tout prix, retrouver ces documents avant qu'ils ne tombent entre les mains de gens qui en feraient un mauvais usage.
Hubert Bonisseur de La Bath passe des bras de femmes du monde qui se conduisent comme des filles de joie, dans ceux de prostituées qui se conduisent comme des femmes du monde.
2 2 11/1949 Tous des patates
Dans un dernier éclat, la torche éclaira la gorge magnifique dont les pointes saillaient soudain comme sous l'effet d'une jouissance terrible et inconnue...
Nadia Baranaya, un des meilleurs agents secrets du F.B.I. est assassinée à New-York avant d'avoir pu rendre compte des résultats d'une mission qu'elle vient d'effectuer en France.
Et c'est le point de départ d'une nouvelle et extraordinaire aventure pour Hubert Bonisseur de La Bath qui se retrouvera, une fois de plus, à Paris.
Une enquête menée à toute allure dans cette atmosphère lourde de sensualité qui semble naître de la présence même de notre héros...
Des femmes de tout genre, des "comme il faut" et d'autres "comme il en faut". Des truands aux silhouettes rabelaisiennes, de la bagarre, du meurtre, de l'angoisse et de l'érotisme...
Hubert Bonisseur de La Bath, avec les méthodes qui lui sont propres, renversera les obstacles et les femmes... et résoudra le problème.
Mais lisez plutôt...
3 4 1/1950 Une gosse qui charie
"Alors, il pressa le bouton du chrono, contracta violemment les muscles de son ventre et plongea..."
Brian Cannon se lance en chute libre au coeur de l'aventure... Jean Bruce vous conte aujourd'hui une extraordinaire histoire d'espionnage dans le décor merveilleux de la Suisse, îlot de paix au coeur d'un monde en folie...
Cependant, la mort rôde dans les rues de Berne durant les longues nuits pluvieuses d'hiver...
QUI a trahi ?
Brian Cannon, attaché au G.Q.G. des Forces Alliées en Europe, livrera une lutte implacable aux agents de l'ennemi tapis dans l'ombre... C'est un homme fort et redoutable, mais qui ne dédaigne pas poser sa tête sur un sein de femme, lorsque l'occasion s'en présente... et que la femme est jolie.
4 6 5/1950 Faut pas s'y fier
"L'homme s'abattit d'une pièce sur les dalles qui formaient le sol, avec un bruit mou de viande morte que l'on laisse choir..."
Un meurtre est commis dans l'ombre mystérieuse d'un palais hindou : un trésor inestimable disparaît. Dans le même temps, à Paris, le prince oriental propriétaire du trésor est attaqué et délesté d'un zaphir de grande valeur. Voilà le problème posé...
Peter Larne, le détective, commencera son enquête à Paris et ira la poursuivre aux Indes. Un truculent personnage l'accompagnera ; c'est Dandy, qui provoquera la joie du lecteur par sa mauvaise foi désarmante, sa candeur et sa façon particulière de s'exprimer...
De l'angoisse, du rire, de l'érotisme, l'intérêt d'une intrigue compliquée et le mystère profond de l'Inde.
De quoi satisfaire les lecteurs les plus difficiles et les goûts les plus divers.
5 8 7/1950 Ne jouez pas avec les filles
"James émit un grognement et se retourna sur un côté, embrassant le cadavre nu de la femme."
Prendre la place du mari dans le lit d'une jolie femme et trouver celle-ci, au réveil, tuée d'une balle en plein coeur, c'est assurément l'aventure la plus désagréable qui puisse arriver à un détective privé.
Peter Larne, le directeur de l'Agence, s'emploiera à sauver son collaborateur imprudent de la chaise électrique.
Et ce n'est pas sa faute si toutes les victimes de cette passionnante histoire éprouvent le besoin de lui téléphoner avant de se faire tuer...
Et si toutes les jolies filles qu'il vient d'aimer ont une tendance fâcheuse à mourir de mort violente dans l'instant qui suit, on ne peut davantage lui en tenir rigueur...
Voyons !
A la dernière page vous serez convaincu qu'il ne faut pas jouer avec les filles.
6 17 6/1951 Une vraie panthère
"A demi-nue, l'air affolé, elle leva le pistolet vers sa tempe et pressa la gâchette..."
Un suicide ? Non, un meurtre. Le quatrième d'une série particulièrement réussie...
Qui a tué Miss Panther et pourquoi ? Voilà le premier problème que Peter Larne, le dynamique directeur de la "Bath Detective Agency", devra s'efforcer de résoudre. Mais bien d'autres viendront s'ajouter avant la dernière page, et le lecteur aura plusieurs fois l'occasion d'éprouver ce petit pinçon au coeur qui lui fait reconnaître les bons romans des autres...
7 20 9/1951 Une poule et des poulets
Un couple est trouvé mort, empoisonné, dans un lit. La police découvre que l'homme était Fred Nicoll, un dangereux gangster. Mais une femme au maintien timide vient affirmer que le cadavre est celui de son mari, ex-barman au chômage...
Qui a raison ? La police, ou la femme au maintien timide qui voudrait être veuve ?
Peter Larne, le dynamique directeur de la "Bath Detective Agency", s'emploiera à résoudre le problème, non sans avoir, dès le départ, pris l'élémentaire précaution de numéroter ses abattis...
8 23 1/1952 Un fromage pour une souris
Une fille a disparu... Elle était belle et blonde et son père ne voudrait pas que la police soit informée, Peter Larne entre donc dans la danse, nanti d'un chèque confortable. Mais sa façon de mener l'enquête ne plaira pas toujours à son client qui ne verra pas d'un bon oeil le dynamique détective remuer la boue d'une étrange famille... et marcher de surprise en surprise.
L'assassin avait peut-être du génie... Mais Peter Larne a du bon sens à revendre et ses façons de "rentrer dans le tas" ne l'empêchent pas de réfléchir...
9 28 5/1952 Pas une pour racheter l'autre
10 31 9/1952 A qui perd gagne
Avec A qui perd gagne, un nouveau personnage fait son entrée dans la nombreuse famille des héros de roman. Il s'agit de Charles Baron, dont toute la Presse a déjà parlé, avant même qu'il ne soit né...
D'aucuns compareront Charles Baron à Arsène Lupin. Ils auront tort.
D'autres verront en lui un nouveau Judex. Ils auront également tort.
Alors ? Qui est Charles Baron ?
Eh bien, il est Charles Baron, tout simplement.
Un type étonnant, que Jean Bruce a rencontré à Naples pour la première fois et qu'il est bien décidé à ne plus lâcher...
Fleuve Noir - Espionnage
11 1 6/1950 Romance de la mort
"Pour la première fois de sa vie, Hubert Bonisseur de La Bath fut frappé d'épouvante..."
Dans le cadre d'un passionnant récit d'espionnage, Jean Bruce lève le voile sur une civilisation hallucinante...
Anticipation ? Sans doute ; mais pour combien de temps encore ?
Hubert Bonisseur de La Bath et Brian Cannon se trouveront cette fois lancés dans une aventure démoniaque où ils paraîtront, dès le début, assurés d'échouer. Mais, comme malgré tout, Jean Bruce demeure un optimiste, le triomphe des valeurs humaines interviendra finalement sur les monstres que le cerveau dément de l'Homme s'acharne à créer, refusant de comprendre qu'il prépare, ce faisant, son propre anéantissement...
12 2 10/1950 Cadavre au détail
"Avez-vous le mauvais oeil ?"
Pourquoi a-t-on posé cette étrange question à l'agent secret "117", notre vieil ami Hubert Bonisseur de La Bath ?
Et pourquoi se dispute-t-on, morceau par morceau, le cadavre du mystérieux M. Guérassi ?
De Lisbonne, plaque tournante de l'espionnage mondial, Jean Bruce vous fera connaître les ruelles tortueuses et romantiques des vieux quartiers, où l'on danse, le soir venu, à la lueur des lampions, et où rôdent de concert les belles de nuit et les chats faméliques...
La partie sera rude et jouée sans pitié. Vous connaîtrez l'angoisse, peut-être l'épouvante. La cruauté sera un atout maître...
Et le plus féroce l'emportera.
13 4 12/1950 OSS 117 appelle
"...une question de vie ou de mort. Quand un problème se trouve réduit à ces deux données essentielles, c'est généralement le plus rapide et le plus féroce qui le résout..."
Le plus rapide et le plus féroce, O.S.S. 117, vous n'en doutez pas, le sera, une fois de plus.
L'Amérique, le Siam, le Thibet... autant d'étapes séduisantes ou mystérieuses de cette aventure fantastique, véritable course contre la mort d'une civilisation, voire d'un Monde...
Et, à la dernière page, peut-être vous poserez-vous avec angoisse cette question terrible :
ET SI C'ETAIT VRAI ?
14 5 2/1951 Trahison
"Nous n'avons pas le droit d'hésiter devant le sacrifice d'un de nos adversaires, si nous pouvons seulement supposer que cette hésitation aurait pour conséquence l'échec de la partie engagée..."
Ces propos terribles, c'est Hubert - O.S.S. 117 - qui les tient au chef d'un service secret anglais.
Un savant atomique se dispose à trahir... Hubert capture l'espion chargé de venir prendre livraison des documents et se substitue à lui. Mais ce dernier s'évade avant que notre héros ait pu réussir complètement...
Une course mortelle s'engage aussitôt. Hallucinante, l'action tourne autour d'une femme étrangement belle, dont le charme mystérieux ne laisse pas Hubert insensible...
Ennemis, ils n'en sont pas moins des êtres de chair. Une femme voluptueuse et cruelle... Un homme impitoyable... Avec la Mort qui plane au-dessus d'eux, guettant la défaillance qui les lui livrera...
15 7 1951 Contact impossible
Un homme s'échappe d'un cargo amarré à quai à New York. Peu après, il est assassiné sous les yeux d'un agent du F.B.I., mais il a eu le temps de lui transmettre un renseignement incroyable.
Une formidable course contre la montre s'engage, et Hubert Bonisseur de La Bath aura besoin de toute son audace et de sa folle témérité pour déjouer les plans de ceux qui vont essayer de rayer la ville de New York de la carte du monde.
16 8 5/1951 Piège dans la nuit
"Les services secrets ont toujours eu intérêt à entretenir des antennes chez les marchands d'armes, dont les livres de commandes sont souvent très instructifs..."
Hubert, trafiquant d'armes ? Et pourquoi pas ?
"Mission de repos", lui avait assuré M. Smith en l'expédiant à Hong-Kong. Mais, dès son arrivée dans la grande ville asiatique, il se trouve entriné dans un trafic ténébreux...
A qui appartiennent les armes ? A qui sont-elles réellement destinées ? Deux questions difficiles à résoudre...
son intelligence et son astuce lui seront plus utiles que ses muscles. Bien que...
17 10 7/1951 Cessez d'émettre
18 11 8/1951 L'arsenal sautera
Hubert marche au pétrole... Tel aurait pu être le titre de ce nouveau roman de Jean Bruce.
Avec Hubert, vous évoluerez dans le dédale des intrigues, souvent mortelles, qui se nouent dans le Proche et le Moyen-Orient dès que le pétrole est en cause...
Impossible, dans ce "noeud de vipères", de distinguer ses amis des autres... Mais, lorsque la situation paraîtra désespérée, Hubert saura mettre tout le monde d'accord - au moins provisoirement - avec son audace et sa brutalité coutumières...
19 13 10/1951 Cité secrète
"Tout se passa ensuite très vite. Slim Warren vit un chasseur arriver sur lui comme la foudre. Une rafale de balles le déchira. Le large champignon de toile du parachute ne supporta plus qu'un pantin sans vie, complètement désarticulé..."
Une des plus extraordinaires entreprises de la guerre dans l'ombre vient d'échouer. Mais le C.I.A. ne peut renoncer. La terrifiante mission que personne n'a pu, jusque-là, mener à bien, Hubert Bonisseur de La Bath la réussira, après une lutte à mort contre des adversaires aussi impitoyables que lui...
20 14 11/1951 Vous avez trahi
Après divers recoupements, le Département d'Etat am&eacite;ricain a acquis la certitude que des fuites graves se produisaient à partir de l'ambassade des U.S.A. à Varsovie. Le C.I.A., chargé de l'affaire, envoie son meilleur agent, notre vieil ami Hubert Bonisseur de La Bath.
Au terme d'une enquête fertile en incidents et menée d'une manière "très" personnelle, Hubert démasquera le traître qui, nonobstand les apparences, n'était pas un "bleu"...
21 16 1/1952 L'espionne s'évade
Depuis Contact impossible, Muriel Savory se morfondait dans une prison de l'Etat de Géorgie (U.S.A.)... Obéissant à des ordres précis donnés par M. Schmidt, lui-même, notre vieil ami Hubert fait évader Muriel pour l'utiliser comme appât. Un appât de choix...
Muriel en profite pour doubler Hubert et s'évader réellement. Mais Hubert n'aime pas se faire doubler, même par la très belle et très séduisante Muriel...
L'espionne s'évade... D'accord. Mais, à la dernière page, elle s'en mordra les doigts !
22 17 1/1952 OSS 117 contre X
Un camion de dix tonnes escaladant la Sierra à soixante à l'heure sous la simple action d'un ridicule moteur de motocyclette, voilà bien de quoi intriguer tous les Services Secrets du monde. Lorsque la belle et troublante Muriel, ayant finalement changé de maître, aura recueilli les premiers renseignements, Hubert interviendra selon ses méthodes habituelles, que chacun reste libre de trouver discutables....
Mais nos deux héros ne sont pas seuls sur l'affaire. La concurrence se montre efficace et Hubert finira par s'énerver.
Et quand Hubert s'énerve...
23 19 4/1952 Chasse aux atomes
24 20 5/1952 Tortures
25 22 7/1952 Pays neutre
26 23 8/1952 Alerte
27 25 11/1952 Angoisse
28 26 12/1952 Sous peine de mort
Presses de la Cité - Un Mystère
29 119 2/1953 OSS 117 n'est pas mort
Hubert Bonisseur de La Bath n'est pas mort...
Une chirurgie esthétique absolument indispensable après sa dernière mission va lui permettre de reprendre du service et de se retrouver en présence de femmes qu'il a aimées sans être reconnu.
A Tanger, une fois de plus, OSS. 117 va échapper à la mort.
De justesse...
30 122 4/1953 Bonne mesure
Se débarrasser de deux complices, le temps d'un essayage chez un tailleur à la mode, c'est ce qui s'appelle une réussite dans le milieu.
Pour Charles Baron, qui voit dans cette affaire le moyen d'escroquer les escrocs sans aucun souci de confraternité, ce sera l'occasion de montrer avec quelle maîtrise il dépouille quelqu'un d'une fortune mal acquise.
De pigeons et de colombes, il fera "bonne mesure".
31 135 6/1953 OSS 117 répond toujours
32 137 7/1953 Un sarcophage pour Isa
33 144 10/1953 Carte blanche pour OSS 117
34 152 1/1954 OSS 117 Top secret
35 163 3/1954 Ombres sur le Bosphore
36 173 5/1954 Meurtre sur l'Acropole
37 181 9/1954 Affaire n°1
38 190 11/1954 Inch Allah
39 197 2/1955 Tirez les ficelles
40 207 3/1955 Cache-cache au Cachemire
41 213 4/1955 Hara-Kiri
42 224 5/1955 Les marrons du feu
43 232 7/1955 Documents à vendre
44 239 10/1955 Travail sans filet
45 246 11/1955 Dernier quart d'heure
"Un réseau détruit à Buenos Aires, un autre est remis en place aussitôt. Au total, dit M. Smith au colonel Hubert Bonisseur de La Bath, deux réseaux entièrement liquidés en quatre mois. Il faudrait savoir pourquoi les gens du "Centre" se sont énervés de cette façon..."
C'est probablement pour mieux camoufler quelque chose, se dit Hubert, qui va dans cette mission rencontrer un curé contestataire.
Ils ne seront pas trop pour faire échec à Conchita et Pepita, deux phénomènes à qui ces prénoms féminins conviennent très bien, deux tueurs qui se tiennent toujours par la main...
46 269 4/1956 OSS 117 rentre dans la danse
47 283 6/1956 OSS 117 s'en occupe
48 297 9/1956 OSS 117 voit rouge
49 304 11/1956 Noël pour un espion
Les Noëls sont durs pour un espion, même si c'est un Noël sans neige à Rio de Janeiro.
Si l'on a une femme et des enfants, il faudrait être d'acier pour résister à l'ambiance de ce jour spécial entre tous...
Enrique Sagarra, partenaire habituel d'Hubert Bonisseur de La Bath, se trouve dans la capitale brésilienne et tombe par le plus grand des hasards sur cet espion qui n'a pas su résister à une nuit de Noël...
50 310 1/1957 Visa pour Caracas
Fleuve Noir - Espionnage
51 103 1956 Ici OSS 117 (Tu parles d'une ingénue)
Hubert Bonisseur de La Bath représente une grande banque américaine américaine pour négocier avec les gens du "milieu" des documents secrets qui ont disparu lors d'un hold-up à Paris.
Il faut, à tout prix, retrouver ces documents avant qu'ils ne tombent entre les mains de gens qui en feraient un usage contraire aux intérêts de la C.I.A.
OSS. 117 passe des bras de femmes du monde qui se conduisent comme des filles de joie, dans ceux de prostituées qui se conduisent comme des femmes du monde.
52 116 1957 OSS 117 et Force Noire (Tous des patates)
53 125 1957 OSS 117 joue le jeu (Une gosse qui charie)
Deux agents disparaissent mystérieusement et sont retrouvés morts et... défigurés.
Hubert Bonisseur de La Bath est chargé de reconstituer le réseau sous la couverture d'un gros industriel sud-américain.
Immédiatement, trois femmes entrent dans le mouvement.
Mais OSS 117 reste vigilant et lorsqu'un des deux agents disparus réapparaît sous d'autres traits, il le démasque grâce à ses empreintes digitales. Mais lui-même tombe dans le même piège. Il ne possède pas non plus les empreintes du sud-américain dont il a pris la place et cela risque de lui coûter fort cher...
Presses de la Cité - Un Mystère
54 320 1/1957 OSS 117 n'est pas aveugle
Un ingénieur en balistique disparaît un dimanche de mai sur une plage de Floride.
Un mathématicien disparaît un dimanche de juin après avoir reçu un télégramme.
Un dimanche de juillet, un chimiste saute avec son laboratoire.
Coïncidences ? Enlèvements ?
Hubert Bonisseur de La Bath va servir d'appât. Dès son arrivée, les coups de théâtre vont se succéder à un rythme accéléré et il devra mettre au point un scénario fantastique pour démasquer les coupables...
55 326 3/1957 OSS 117 tue le taon
56 338 4/1957 OSS 117 franchit le canal
57 351 7/1957 Festival pour OSS 117
Le chef du réseau permanent de la C.I.A. pour l'Italie du nord-est, perd les pédales.
Hubert Bonisseur de La Bath, assisté d'Enrique Sagarra, est chargé de la liquidation.
Mais le chef du réseau est une femme, la très belle comtesse Christina della Dorsoduro...
Venise sous la pluie... et le plus sale boulot que Monsieur Smith lui ait jamais ordonné d'accomplir.
58 363 11/1957 Chinoiseries pour OSS 117
Dans Macao, le triste "enfer du jeu", OSS 117 est à la recherche du commandant Arthur O'Brien, un collègue évadé de Chine et mystérieusement disparu avec sa compagnie le jour même de son arrivée.
Après avoir consommé de la jolie Chinoise présentée sur des "menus" à Hong Kong, c'est dans Kowloon City qu'Hubert Bonisseur de La Bath trouvera la clé du mystère.
Kowloon City, véritable cour des miracles, refuge de toute la lie de la population, endroit unique au monde, n'ayant ni gouvernement ni police...
59 387 12/1957 Plan de bataille pour OSS 117
60 390 1/1958 Partie de manille pour OSS 117
61 398 2/1958 Un as de plus à Las Vegas
A Las vegas, capitale du jeu aux Etats-Unis, on joue nuit et jour, mais pas seulement à la roulette ou aux machines à sous.
Une partie autrement sérieuse y est engagée...
Va-t-on continuer à laisser filer à l'étranger les résultats des expériences secrètes qui se déroulent dans le désert du Nevada ?
Hubert Bonisseur de La Bath, l'as de la C.I.A., y est envoyé avec mission de démasquer le traître.
Un as de plus à Las Vegas peut changer bien des choses...
62 403 4/1958 Le sbire de Birmanie
En Birmanie, à Rangoon, dans le coffre-fort d'une ambassade, se trouve enfermé le dossier "Puppet".
Connaître son contenu s'avère tellement important que la C.I.A. ne recule devant rien pour la réussite de cette opération.
Pour accompagner OSS 117, on fera sortir de prison le plus grand spécialiste de l'ouverture de coffres-forts. A partir de là, les pires ennuis commencent pour Hubert Bonisseur de La Bath, avec cet homme fourbe, rusé et bête... qui ne pense qu'aux femmes et à l'argent au détriment de la mission.
63 412 6/1958 Atout coeur à Tokio
- Est-ce que vous m'aimez ?
Pour Hubert Bonisseur de La Bath, c'était exactement la question qu'il refusait de se poser depuis deux jours, depuis qu'il avait proposé de jouer le rôle du mari d'Eva Davidson.
Elle avait une voix grave, profonde, veloutée, une voix sensuelle et envoûtante, qui, ajoutée à son extraordinaire regard, lui donnait un pouvoir de séduction auquel il était difficile de résister.
"Elle est absolument fascinante" pensait Hubert, mais OSS 117 n'a pas le droit d'aimer, l'espionnage étant le métier où l'on meurt le plus sûrement du coeur.
64 430 9/1958 Moche coup à Moscou
65 451 10/1958 Gâchis à Karachi
66 456 12/1958 Panique à Wake
67 459 2/1959 Les secrets font la valise
Un homme pressé sort d'un taxi devant l'immeuble des Nations Unies, oubliant son "attaché-case".
Un autre homme, tout aussi pressé, prend sa place et trouve la malette à ses pieds.
Le hasard a fait se croiser un diplomate et un traducteur russe.
Alors commence la ronde infernale pour se débarrasser de cette malette qui, sous forme de documents secrets, contient de la dynamite.
Hubert Bonisseur de La Bath sait manier ce genre d'explosifs... à sa manière...
68 466 5/1959 Pan dans la Lune
Avec stupéfaction, Hubert Bonisseur de La Bath reconnaît, dans une strip-teaseuse, une femme qu'il avait connue très intimement deux ans plus tôt dans une base de lancement, et ce grâce à une jolie petite cicatrice en croissant de lune sur le haut d'une fesse.
De lune, il en sera beaucoup question au sens propre comme au figuré.
Il est difficile de faire du bon travail au milieu des salades d'une vingtaine de services différents d'espionnage et de contre-espionnage.
A défaut d'avoir pu protéger quelques professionnels, OSS 117 aura au moins le plaisir de sauver un amateur.
Une femme, bien sûr...
69 477 6/1959 Cinq gars pour Singapour
A Singapour, des "Marines" disparaîssent de curieuse façon.
Pourtant, rien n'est plus difficile que de faire disparaître "définitivement" un corps. A plus forte raison, dix-sept...
Le meilleur moyen de savoir ce qui se passe est de se jeter dans la gueule du loup, préconise Hubert Bonisseur de La Bath, qui ne croyait pas si bien dire...
70 485 7/1959 Double bang à Bangkok
A peine Hubert Bonisseur de La Bath at-t-il mis le pied à Bangkok, qu'on lui tire dessus.
Sur la même lancée, il découvre une bombe sous son lit et sa voiture piégée.
Heureusement, OSS 117 trouvera des compensations entre les bras de la radieuse strip-teaseuse Scarlet O'Lala, de l'ambitieuse Luce-Anne et d'une jolie et timide Norvégienne dont il ne connaît même pas le nom.
71 495 9/1959 Délire en Iran
La mission dans laquelle Hubert Bonisseur de La Bath est jeté est littéralement délirante.
On essaie de l'assassiner, on le retient prisonnier et il est obligé de s'enfuir d'un couvent déguisé en nonne.
Les femmes perdront OSS 117, on le lui a assez souvent répété. C'est pourtant grâce à l'une d'elles qu'il échappera au pistolet d'une autre et qu'il pourra ainsi terminer sa mission en beauté.
Presses de la Cité - Espionnage
72 1 11/1959 Métamorphose à Formose
73 5 2/1960 Arizona zone A
74 10 1/1960 Lila de Calcutta
Placé dans des circonstances inhabituelles, Hubert Bonisseur de La Bath se trouve embarqué dans la même galère que ses ennemis des services spéciaux adverses.
Pendant un certain temps, il va falloir combattre ensemble les entreprises criminelles d'une bande de fanatiques ayant perdu toute mesure.
OSS 117 est sans illusions. Il va devoir se garder de ses alliés aussi bien que de ses ennemis.
Il sait aussi combien sont minces les chances de sauver Lila, la jeune Hindoue sans défense, si belle, si émouvante et si tendre...
75 31 3/1960 Tactique Arctique
76 36 4/1960 Agonie en Patagonie
77 51 6/1960 Poisson d'avril
78 57 10/1960 A tuer
Hubert Bonisseur de La Bath avait de bonnes raisons de descendre au Plaza de Téhéran, la princesse Zeenab habitait là.
Familièrement appelée Zizi dans les milieux d'ambassade, elle n'était pas assignée à résidence comme son mari.
Ce mari qu'Hubert, accompagné d'Enrique Sagarra, devait absolument rencontrer et qui était au sens propre comme au sens figuré :
A TUER...
79 70 1/1961 OSS 117 à l'école
80 81 4/1961 Du lest à l'Est
81 93 6/1961 Plein gaz pour OSS 117
Prenez un centre de recherche scientifique, placez-le dans le désert américain, enfermez-y sept personnages en quête d'antidote contre un gaz mortel, sauproudrez l'ensemble de deux ou trois meurtres, et vous aurez une toute nouvelle mission pour Hubert Bonisseur de La Bath, alias OSS 117, votre héros favori.
82 105 6/1961 OSS 117 préfère les rousses
83 118 11/1961 OSS 117 prend le maquis
84 123 1/1962 OSS 117 ? Ici Paris
85 129 3/1962 Fidèlement vôtre... OSS 117
86 142 5/1962 Strip-tease pour OSS 117
La C.I.A. est avertie que des douments lui étant destinés ont été remis par un de ses agents à Moscou à une jeune touriste française. Or, Isa-Belle, la bien nommée, belle et douce, flanquée de son inséparable Pulchérie, la mal embouchée, ignore tout, ne sait rien.
OSS 117 est persuadé que tout s'est passé à son insu.
Dans Amsterdam de la nuit, quelques voitures se retrouvent régulièrement dans le canal... entre autres, celles des soviétiques sur la même piste.
Hubert Bonisseur de La Bath y est pour quelque chose.
87 155 7/1962 OSS 117 au Liban
"En amour comme à la guerre, tous les coups sont permis", pense OSS 117 qui entend bien mettre en pratique cette maxime pour récupérer un document volé à l'ambassade américaine de Beyrouth et qui compromettrait la position du Liban au Proche-Orient. Et puis que faire d'autre lorsqu'on est confronté à un borgne psycho-rigide, un albinos sadique et une jeune Orientale si douce, si soumise, si adorable, enfin si...
88 158 9/1962 Les espions du Pirée
89 160 11/1962 Les monstres du Holy-Loch
"Il vaut mieux prévenir que guérir", pense M. Smith en envoyant OSS 117 dans une base atomique écossaise, jouer les ingénieurs et pères de famille puritains. Et en effet, Hubert Bonisseur de La Bath devient une proie rêvée pour le réseau d'espions déjà en place. Heureusement, l'inénarrable Enrique Sagarra veille au grain...
90 162 1963 Valse viennoise pour OSS 117
91 166 9/1963 OSS 117 à Mexico
Que se passe-t-il donc à l'ambassade russe de Mexico ? On obture totalement les fenêtres d'une pièce et un homme, au visage tuméfié, y est enfermé à clé
Lorsque M. Smith propose cette énigme à Hubert Bonisseur de La Bath, celui-ci n'est pas très chaud. S'introduire dans une ambassade russe n'est pas à la portée du premier venu.
Mais c'est bien pour cela que M. smith a décidé de lancer OSS 117, son meilleur agent, dans cette folle entreprise.
Josette Bruce
Presses de la Cité - Collection Jean Bruce
92 184 1966 Les anges de Los Angeles
93 185 1966 Halte à Malte
94 186 1966 Réseau zéro
95 187 1966 Palmarès à Palomarès
96 188 1966 Congo à gogo
97 189 1966 OSS 117 contre OSS
98 190 1966 Boucan à Bucarest
99 191 1967 Ombres chinoises sur Tanger
100 192 1967 Pruneaux à Lugano
101 193 1967 Pas de roses à Ispahan
Hubert Bonisseur de La Bath est prié de prendre un avion dans lequel il rencontre un homme qui lui remet une serviette remplie de documents.
L'homme refuse de descendre à Téhéran avec Hubert qui est bien obligé de le laisser partir.
Curieuse transaction... Il ne s'agit pas d'argent et pourtant, habituellement, les gens ne se séparent pas comme cela d'une monnaie d'échange...
Un joli coup fourré se prépare dans le petit monde du pétrole...
102 194 1967 Détour à Hambourg
103 195 1967 Avanies en Albanie
104 196 1967 Tornade pour OSS 117
105 198 1967 Coup d'état pour OSS 117
Sous le soleil éclatant de la Grèce, les passions et les hommes flambent facilement.
Hubert Bonisseur de La Bath en fera rapidement l'expérience.
Il échappe à plusieurs attentats et des cadavres sont semés sur son chemin. La belle Sophie et la grosse Pénélope ne font qu'embrouiller les choses et c'est grâce à sa chance légendaire qu'Hubert finira par démêler les fils de cette histoire.
106 199 1967 Sarabande à Hong Kong
Dans l'univers ténébreux et envoûtant de Hong Kong, un agent de la C.I.A. est scié en morceaux. Pour OSS 117, un casse-tête encore plus chinois que d'habitude.
Une blonde excitante et sensuelle, un fourmillement de Chinois pas catholiques, des ombres jaillissant de l'ombre, prêtes à l'attaque. Hubert aura besoin de toutes les ressources de son charme, de sa force et de son imagination pour se tirer de ce mauvais pas.
107 200 1968 Surprise-partie en Colombie
108 201 1968 Finasseries finlandaises
L'idée de l'espion était bonne, séparer le micro-film en deux, un morceau n'ayant pas de valeur sans l'autre.
Une belle fille, rencontrée par hasard, dont la proefssion de mannequin exige qu'elle perde quelques kilos soi-disant superflus sous peine de perdre son travail... OSS 117 veut se rendre compte de visu si elle en a vraiment besoin et expérimente lui-même l'efficacité du sauna finlandais.
Puis, comme l'aigle royal, il emporte sa proie entre ses griffes... vers les U.S.A.
109 202 1968 Interlude aux Bermudes
110 203 1968 Vacances pour OSS 117
111 204 1968 Médaille d'or pour OSS 117
112 205 1968 Spatiale dernière
Cap Kennedy annonce le lancement d'un satellite spatial.
L'opération, incluse dans le cadre de recherches expérimentales, a réussi.
Or, c'est faux...
L'ogive contenant une foule d'appareils a plongé dans l'Atlantique, échappant au contrôle.
La récupération de l'engin devient une course contre la montre.
Il faut à tout prix éviter qu'il ne tombe entre les mains des puissances étrangères.
Et cela entre dans le cadre de la C.I.A.
Et Hubert Bonisseur de La Bath, alias OSS 117, va lui aussi plonger dans l'aventure.
113 206 1969 Jeux de malins à Berlin
114 207 1969 OSS 117 récolte la tempête
La mission d'OSS 117 commence par une formidale partie de poker en... Alaska.
Mais c'est une partie truquée, menée par un remarquable tricheur qui sait ce qu'il veut. Hubert est là pour le savoir, lui aussi.
Par une température polaire, sous le blizzard et la neige, Hubert va affronter à maintes reprises un adversaire supérieur en nombre.
Avant de faire échouer leurs plans, un certain nombre d'entre eux seront à terre, vite recouverts de neige.
115 208 1969 Magie blanche pour OSS 117
Que se passe-t-il dans la clinique de repos du mage Atonof où Simon Teale, jeune diplomate américain, a entendu des sanglots sans voir personne, où des hommes montrent les dents en grogant comme des chiens, où une très jolie jeune femme semble agir sous hypnose...
Lorsque Simon Teale raconte cela à Hubert Bonisseur de La Bath, celui-ci lui conseille d'y aller sur la pointe des pieds.
Puis Simon Teale disparaît et c'et OSS 117 qui, à son tour, va s'intéresser de très près aux agissements pour le moins surprenants du mage.
116 209 1969 Gare aux Bulgares
117 210 1969 Zizanie en Asie
118 211 1969 Un soir en Côte-d'Ivoire
119 212 1969 Dans le mille au Brésil
120 213 1969 La rage au Caire
Hubert Bonisseur de La Bath est envoyé en mission d'observation au Caire, un Egyptien ayant pris contact avec les Américains pour rétablir des relations plus amicales avec les Etats-Unis.
S'agit-il d'une provication destinée à compromettre les U.S.A. dans cette partie du monde ?
Et les Français ont également dépêché un de leurs agents dans la capitale égyptienne.
OSS 117 devra y aller en douceur...
121 214 1969 Alibi en Libye
En faisant une ronde, un agent de l'armée américaine se fait descendre par deux hommes.
Un ancien légionnaire reconverti dans le pétrole retrouve son camp en flammes.
La C.I.A. s'émeut de cet état de choses et Hubert Bonisseur de La Bath est envoyé en Libye, d'une part pour faire le point exact de la situation et d'autre part pour mettre sur pied un réseau autonome.
122 215 1970 Mission 117 pour OSS 117
123 216 1970 Coup de dingue à St-Domingue
124 217 1970 OSS 117 chez les hippies
O'Malley, le chef de la police de Washington, recherche son fils. Celui-ci est un jeune hippy, adepte convaincu de la non-violence.
Le jeune Patrick s'est aperçu que des groupements étrangers sont en train de se servir d'eux à des fins politiques, et prévient son père.
Depuis, il a disparu.
Dans les journées précédant la longue marche contestataire contre le guerre au Viet-nam, entre New-York et Washington, passant des clubs privés pour milliardaires aux bars "spéciaux" des bords de l'Hudson et aux boites psychédéliques, Hubert Bonisseur de La Bath retrouve le jeune hippy. Mort...
Ce n'est que le début...
125 218 1970 OSS 117 s'expose
126 219 1970 Méli-mélo à Porto-Rico
127 220 1970 OSS 117 en péril
Une vedette appartenant à l'unité des Coast Guards basée à Key Largo, gagne lentement mais sûrement sur un cabin-cruiser qui pique droit sur les récifs.
D'une manière ou d'une autre, il faut attirer son attention. Trop tard... Une énorme boule de feu apparaît à l'emplacement où se trouvait le cabin-cruiser quelques instants plus tôt.
Mais quel rapport peut-il bien y avoir entre cet incident survenu aux larges des côtes de Floride et un camp de guérilleros dans la jungle vénézuélienne.
Jamais, Hubert Bonisseur de La Bath, alias, OSS 117, n'aura autant souffert en une seule mission pour le savoir.
128 221 1970 OSS 117 traque le traître
129 125 12/1970 Chassé-croisé pour OSS 117
Hubert Bonisseur de La Bath, qui s'apprête à quitter Paris pour rejoindre la Côte d'Azur, reçoit une lettre, lui fixant rendez-vous pour une soirée donnée dans un luxueux hôtel particulier de Neuilly.
La lettre est adressée à Hubert R. Winner, qui est un des noms d'emprunt utilisés par Hubert lors de précédentes missions.
Une question se pose... Est-ce à Winner ou à OSS 117 qu'on s'adresse ? Le mieux est d'y aller.
Après tout; ces soirées très "parisiennes" sont animées par de bien jolies femmes...
130 126 1971 OSS 117 joue de la Polonaise
Le mirage de l'île de Wight et son festival de musique pop.
Les jours et les nuits passés à s'imprégner de musique, de paix et de l'amour de son prochain.
Un rêve qu'on aimerait voir durer toujours.
Loin de là, Hubert Bonisseur de La Bath ne peut se douter que sa mission, rapidement, va prendre un tour insolite.
Comme d'habitude, et à sa manière implacable, il va y faire face.
131 127 1971 OSS 117 aime les Portugaises
La fréquentation des agents doubles n'est pas une affaire de tout repos.
Hubert Bonisseur de La Bath, alias OSS 117, en fait l'expérience dès son arrivée à Lisbonne.
Il était venu pour une mission bien tranquille. De but en blanc, une équipe de tueurs tente de le supprimer.
Une volcanique ingénue le drogue avant de sauter dans son lit.
Si les nuits sont fraîches en décembre, les filles ne le sont pas...
132 128 3/1971 OSS 117 voit tout en noir
Dans le monde des "Panthères Noires", ce sont quelquefois les chasseurs qui se font piéger.
Et Hubert Bonisseur de La Bath en sait quelque chose.
Lorsqu'un hôtel particulier, en plein Greenwich Village explose, il n'est pas étonnant de recevoir es tuiles sur la tête.
OSS 117, Melissa la Panthère, Patty-Lou, l'ambassadeur des îles Maldives, Enrique Sagarra et les Algériens...
Un véritable méli-mélo entechnicolor.
Ca pue le pétrole, mais tout finira dans la flotte !
133 129 1971 OSS 117 Malaise en Malaysia
134 130 6/1971 OSS 117 part en fumée
Hubert Bonisseur de La Bath, venant de Paris, se fait arrêter à Kennedy airport par le F.B.I. qui possède toutes les preuves de sa participation dans un vaste trafic de drogue.
La règle étant de ne pas repêcher un agent compromis, il ne reste à OSS 117 qu'une solution : s'évader pour pouvoir, seul, remonter à la source de ses ennuis.
C'est finalement à Copenhague, qu'après avoir maintes fois risqué sa vie, il finit par sauver son honneur.
135 131 1971 Du sang chez les Afghans
136 132 1971 OSS 117 liquide
137 133 1971 Balade en Angola
138 134 1972 Intermède en Suède
139 135 2/1972 Maldonne à Lisbonne
A quelques jours d'intervalle, deux agents "permanents" de la CIA se font liquider à Lisbonne.
Hubert Bonisseur de La bath, l'agent-action OSS 117, doit tout mettre en oeuvre pour arrêter ce massacre, en trouver les causes et les auteurs.
Pris comme cible à son tour alors qu'il est accompagné, comme à son habitude, par deux jolies femmes, Hubert va foncer.
140 136 4/1972 Hécatombe pour OSS 117
Une jeune nymphomane imprudente, un ancien souteneur de la Havane devenu impuissant, un tueur sadique...
Sans oublier un petit Chinois discret qui manie le couteau à découper et la mitraillette avec une égale dextérité...
Tels sont les premiers adversaires auxquels OSS 117 se heurte à son arrivée à la Jamaique.
Les cadavres pleuvent dru...
141 137 5/1972 Ramdam à Lausanne
Dans le Simplon Orient Express, venant de Turquie, une jeune journaliste est sauvagement assassinée. Le crime semble être le fait d'un sadique.
Mais Monsieur smith n'en croit rien car la jeune femme était à son service.
Hubert Bonisseur de La Bath ira à Lausanne pour éclaircir cette affaire et mettre la main sur les précieux renseignements que devait transporter la journaliste.
Seules sa chance et son habileté à se tirer des mauvais coups lui permettront de sortir vivant de cette histoire.
142 138 1972 Traîtrise à Venise
Un obsédé sexuel que son vice conduit à trahir, deux traîtres que leur amour de l'argent conduit à la morgue, une belle fugitive que la possession d'un dangereux secret conduit aux pires expédients, une jeune et jolie évaporée que les circonstances plongent en plein drame...
De Naples à Venise, traquenards, embûches à chaque coin de rue, poursuites à pied, en voiture, en bateau se succèdent à un rythme échevelé.
Hubert Bonisseur de La Bath n'a vraiment pas le temps de s'ennuyer...
143 139 1972 Dérive sur Tananarive
144 140 9/1972 Péril sur le Nil
Hubert Bonisseur de La Bath, alias OSS. 117, arrive au Caire sans mission bien précise. Il doit prendre quelques contacts, flairer l'atmosphère et rendre compte...
La première nuit donne une idée de ce qui l'attend. Deux tentatives d'assassinat et quatre morts !
Et cela ne fait que commencer... Dans un pays où une étincelle suffit pour rallumer la guerre...
145 141 10/1972 OSS 117 cherche des crosses
Quatre transfuges soviétiques, ayant trouvé asile aux Etats-Unis, sont liquidés dans des circonstances particulièrement troublantes.
M. Smith, patron du service-action de la C.I.A., soupçonne une fuite à un très haut niveau.
A partir de là, Hubert Bonisseur de La Bath, alias OSS 117, se retrouve dans l'équipe russe de hockey sur glace.
De quoi jeter un froid...
146 142 1972 Frénésie à Nicosie
147 143 1973 Sérénade espagnole pour OSS 117
Dans l'Espagne des vacances et du tourisme, un couple disparaît.
a première vue, aucun mobile à cette disparition et OSS 117 se lance à sa recherche beaucoup plus pour l'extraordinaire cover-girl Mary-Ann leur cousine, que par conviction d'un danger.
Pourtant, c'est sur une affaire insensée qu'il va tomber et il aura le temps d'avoir chaud avant de réussir...
148 144 1973 Matin calme pour OSS 117
149 145 1973 Autopsie en Tunisie
150 146 1973 TNT à la Trinité
151 147 8/1973 OSS 117 dans le brouillard
152 148 1973 Pleins tubes sur le Danube
153 149 1973 OSS 117 riposte
154 150 11/1973 OSS 117 sur la brèche
155 151 1974 Plaies et bosses à Mykonos
156 152 3/1974 OSS 117 aux commandes en Thaîlande
157 153 1974 Tango sur une corde à Piano
158 154 1974 Franc et fort à Francfort
159 155 1974 OSS 117 gagne son pari à Paris
160 156 10/1974 OSS 117 et la bombe de Bombay
L'Inde vient de faire exploser sa première bombe atomique.
Elle se propose, dans un second temps, de construire une fusée pour la transporter. Elle s'est assuré les services d'un ingénieur, ancien spécialists des missiles à la NASA.
Du coup, tout le monde veut mettre la main sur lui. Pour l'empêcher de dévoiler les secrets qu'il détient ou, au contraire, pour les lui extorquer.
La C.I.A. dépêche OSS 117 à Bombay. Déjà sur place, les Anglais font des ravages, mais pas plus que les Russes ou les Chinois.
Du sport en perspective !
161 157 1974 OSS 117 en conflit à Bali
Hubert Bonisseur de La Bath, alias OSS 117, est dépêché de toute urgence pour découvrir ce qui se trame à Java et à Bali.
Des Chinois qui préparent insidieusement leur revanche...
Des Japonais dont l'emprise économique se fait chaque jour plus pesante...
Les uns et les autres peu regardants sur le choix des moyens.
De préférence expéditifs !
Et une jolie fille, une trop jolie fille...
Hubert n'a vraiment pas le temps de s'ennuyer.
162 158 1974 OSS 117 entre en lice à l'île Maurice
Hubert Bonisseur de La Bath et son vieux complice Enrique Sagarra, spécialiste du "décollage de têtes", se trouvent dans l'île Maurice.
Pas par hasard...
Par sa position, l'île est le véritable verrou de l'océan Indien et l'avenir de ce pays est déterminant pour la sécurité de tout l'approvisionnement pétrolier du monde occidental.
Marjorie, une splendide créature rousse, mise sur son chemin, c'est-à-dire dans son lit, par les Anglais, ne réussira pas à le détourner de son but.
Pas plus que les Français, les Russes, ou les Chinois, qui, tous, jouent un jeu dangereux.
163 159 1975 Plein chaos chez Mao
C'est la grande pagaille en Chine rouge, où une impitoyable guerre de succession se livre pour la possession du pouvoir.
La rivière des Perles charrie des centaines de cadavres et les gardes rouges molestent les étrangers à Pékin où se trouve Hubert Bonisseur de La Bath, alias OSS 117, dont la mission est de récupérer un mystérieux personnage, le "Singe d'Or".
De la Grande Muraille à la Cité interdite et aux tombeaux des Ming, que de chinoiseries en perspective...
164 160 1975 Durs à cuire à Curaçao
165 161 1975 Cavalcade à Rio
166 162 1975 Trois Maltaises pour OSS 117
167 163 5/1975 OSS 117 fin prêt à Taipeh
168 164 1975 Ultimatum pour OSS 117
169 165 1975 Rencontres à Ibiza pour OSS 117
L'Espagne - L'Italie.
Oasis de vacances mais aussi lieux de rencontre de groupes marginaux.
Tous ces gens durs profitent des faiblesses de notre monde déséquilibré.
Et parmi les pires des garces, Hubert Bonisseur de La Bath va devoir mener sa mission à bien.
170 166 10/1975 Safari pour OSS 117
Qui n'a jamais rêvé d'un safari au Niger ou en Haute-Volta ?
Dans la jungle du renseignement, le gibier est autrement plus dangereux que le lion le plus féroce.
OSS 117 y est, tour à tour, chasseur et gibier.
Les espionnes sont des panthères aux griffes acérées.
Parfois bien agréables.
Toujours redoutables...
Au milieu de Touaregs, ce sera pour Hubert Bonisseur de La Bath un rude safari...
171 167 1975 Corps à corps pour OSS 117
172 168 1975 OSS 117 sur un volcan à Abidjan
173 169 1975 OSS 117 pêche en Islande
174 170 3/1976 Tête de Turc en Turquie
Après l'assassinat des ambassadeurs turcs à Vienne et à Paris par un mystérieux commando d'extrémistes, la C.I.A. dresse l'oreille.
Les bases américaines en Turquie sont neutralisées et les négociations pour leur réouverture suspendues.
Le meilleur agent de la C.I.A., Hubert Bonisseur de La Bath - OSS 117 - ainsi que son second, Enrique Sagarra, sont dépêchés en Turquie, car le moindre incident peut entraîner des conséquences graves.
A peine les deux hommes sont-ils sur place qu'une voie ferrée et un pipe-line stratégique sont sabotés la même nuit.
Et ce n'est qu'un début !
175 171 5/1976 Coup d'éclat à Prétoria
Le nitrate de plutonium nécessaire à la fabrication d'une bombe atomique disparaît des usines de retraitement.
Un bon chimiste est à même de fabriquer une bombe artisanale à partir de ce produit.
Hubert Bonisseur de La Bath, alias OSS 117, est chargé de la délicate mission d'arrêter la marche inexorable d'un conflit nucléaire.
Pour ce faire, il a heureusement une alliée de choix.
176 172 1976 OSS 117 Dernier sursis en Yougoslavie
La Yougoslavie demeure plus que jamais un cocktail balkanique explosif. Chaque fois que le vieux maréchal à la tête de l'Etat attrape la grippe, c'est tout le pays qui connaît une poussée de fièvre.
Chacun prépare la succession à sa manière, à son bénéfice exclusif.
Sans compter les Russes qui mettraient volontiers tout le monde d'accord... à leur manière.
A Belgrade, Hubert Bonisseur de La Bath et Enrique Sagarra n'on pas la partie facile.
Heureusement, les belles Yougoslaves sont là pour leur faire oublier la mort qui les guette à chaque pas.
177 173 1976 Coup de barre à Bahrein
178 174 1976 OTAN pour OSS 117
Hubert Bonisseur de La Bath est chargé de découvrir pourquoi des généraux sont tués sans raison apparente et à qui servent les fuites signalées à l'OTAN.
OSS 117 réussit à démasquer les activités secrètes d'une énorme société multinationale. A l'intérieur de laquelle personne n'est en réalité ce qu'il paraît être.
Seules à ses côtes, les jumelles Mary et Ann sont authentiques, deux personnes en une seule image. Mais quelle perfection !...
179 175 1976 Coup de main pour OSS 117
Hubert Bonisseur de La Bath, OSS 117 à la CIA, poursuit une mission à Francfort-sur-le-Main.
Où la mort d'une militante révolutionnaire sert de prétexte à l'explosion de plusieurs bombes.
Manque de chance, les poseurs se font sauter avec leurs engins.
Est-ce parce que ces derniers sont manipulés par des femmes ?
Ou parce que le vieux complice d'Hubert, Enrique Sagarra s'est transformé en terroriste de choc, spécialiste en explosifs ?
Dans de telles conditions, les bombes ne risquent pas de s'arrêter de sitôt.
180 176 1976 Perfidies en Birmanie pour OSS 117
A Rangoon, c'est la saison des pluies.
Il pleut de tout.
Des armes de contrebande.
Des cadavres.
Pour une fois, Hubert Bonisseur de La Bath, dit OSS 117, et son complice Enrique Sagarra n'ont pas besoin de liquider leurs multiples adversaires.
Ceux-ci s'en chargent pour eux.
Il est même des morts qui s'évaporent...
Heureusement que les Birmanes, elles, restent là.
181 177 1/1977 Dernier round au Cameroun
Débarquant au Cameroun en pleine grève insurectionnelle, Hubert Bonisseur de La Bath découvre un pays où les syndicats complotent, les militaires intriguent et tous les services spéciaux conspirent.
Quand, en plus, les femmes s'en mêlent, c'est le bouquet!
182 178 1977 Dérapage en Alaska
Personne ne saute de joie à la C.I.A. à l'idée d'aller en mission en Alaska, Hubert Bonisseur de La Bath pas plus qu'un autre.
En dehors du court été, les possibilités touristiques à Anchorage se résument aux bistrots pour Eskimos et aux maisons louches pour pétroliers en virée.
Mais lorsqu'il s'agit d'une menace visant l'extraordinaire pipe-line amenant le pétrole de l'Arctique, la raison d'Etat mérite bien un petit sacrifice.
183 179 1977 Vol de Noël pour OSS 117
Lorsque la nouvelle tomba, le monde entier fut consterné.
En cette calme nuit de Noël, un avion de ligne venait d'être "piraté".
Etait-ce un hasard si OSS 117, alias Hubert Bonisseur de La Bath, se trouvait parmi les passagers ? Le sort même de "l'avion de Noël" est entre ses mains.
Tout comme l'est celui de cette merveilleuse et célèbre actrice nommée Providence et à qui ce nom va si bien.
184 180 1977 Coup de projecteur pour OSS 117
185 181 8/1977 Croisière atomique pour OSS 117
Une croisière sur un bateau de luxe dans les mers Caraîbes, avec ses escales, ses têtes à bord, le soleil et la mer comme elle n'existe que dans ces coins.
C'est le paradis.
Pour Hubert Bonisseur de La Bath, malgré la présence de l'admirable Barbara, c'est l'enfer.
Il s'agit pour OSS 117 d'empêcher un groupe d'hommes insensibles à toutes ces beautés de la nature, de la transformer en une terrible croisière atomique.
186 182 1977 Imbroglio pour OSS 117
Pour Enrique Sagarra, tueur breveté, ce ne serait qu'un jeu : éliminer discrètement un journaliste devenu dangeureux par ses révélations.
L'ennui, c'est que deux bandes adverses veulent apparemment en faire autant et dans le même temps.
Quatre morts au lieu d'un seul. Ce n'est plus du jeu et celui-ci n'est pas discret.
Hubert Bonisseur de La Bath, OSS 117, est aussitôt chargé de prendre l'affaire en main avant que la situation ne devienne inextricable.
187 183 1977 A feu et à sang pour OSS 117
Pourquoi un laboratoire ferme-t-il brusquement ses portes et les savants, qui s'y livrent à de mystérieuses recherches, vont-ils se réfugier au coeur de la Forêt Noire ?
D'étape en étape, Hubert Bonisseur de La Bath finira par le découvrir en même temps que ses adversaires décidés à tout détruire plutôt que de lui laisser l'avantage.
Et Enrique Sagarra prête main-forte à OSS 117 pour "déblayer" la route qui mène au but.
188 184 1977 OSS 117 gagne la belle
Débarquant du Concorde à Paris, Hubert Bonisseur de La Bath trouve la pluie... et une avalanche de cadavres.
Pris entre deux feux, il doit affronter un commando de terroristes et une équipe de choc téléguidée par Moscou pour mettre la main sur un agent double disparu.
Mort ou vif, mais plutôt mort.
Dès qu'une bombe saute ou qu'un agent soviétique se fait mitrailler, on accuse la C.I.A.
OSS 117 découvrira les motifs de la machination.
Explosif !
189 185 1978 Combat dans l'ombre pour OSS 117
190 186 4/1978 OSS 117 joue les mercenaires
Hubert Bonisseur de La Bath n'hésite pas à se transformer en mercenaire pour mieux remonter à l'origine de la disparition d'une cargaison d'armes, made in U.S.A.
Et empêcher que son pays ne soit compromis au cours d'une révolution qui pourrait faire beaucoup de bruit.
191 187 6/1978 Plan d'urgence pour OSS 117
La C.I.A. licencie certains agents... titraient encore les journaux que, déjà, certains de ceux-ci employés aux actions clandestines se retrouvent "suicidés" ou proprement assassinés.
Hubert Bonisseur de La Bath ne peut se désintéresser de ceux qui étaient encore, il y a peu, des collègues, et du sort de leurs veuves, surtout lorsqu'elles sont belles et émouvantes.
192 188 10/1978 Choc à Bangkok pour OSS 117
Quand on découvre que la Thaïlande et son trop célèbre "Triangle d'Or" servent de base à une filière organisée par des Américains, tous anciens de la C.I.A., Washington prend le mors aux dents.
Hubert Bonisseur de la Bath, alias OSS 117, est aussitôt envoyé sur place pour y mettre bon ordre.
Un sacré choc l'attend à Bangkok...
193 189 1978 Panique en Afrique pour OSS 117
On commence à fusiller sur la place publique d'une république populaire en proie au virus de la révolution.
Innovation préoccupante.
Hubert Bonisseur de La Bath, alias OSS 117, est envoyé sur place pour voir de quoi il retourne.
L'anarchie sévit entre Russes, par Cubains interposés, Chinois qui rêvent de les supplanter et Français qui veulent protéger leurs intérêts stratégiques.
Sans oublier une énigmatique égérie du Conseil de la Révolution, au tempérament ardent !
Une belle pagaille...
194 190 1978 Bagarre au Gabon pour OSS 117
Le Gabon, une immense forêt tropicale qui digère les cadavres aussi bien que les avions égarés.
Ou les armes de guerre.
Tout ce qu'on sait, c'est qu'une cargaison clandestine a été débarquée et a disparu, que l'opération aurait été montée par la C.I.A.
A Washington, pourtant personne n'est au courant.
Hubert Bonisseur de La Bath, alias OSS 117, va se charger de résoudre ce mystère à sa manière.
Et quand on songe qu'Enrique Sagarra est sur place !
Une mission de tout repos...
195 191 1979 OSS 117 remporte la palme au Népal
Le "yéti" surnommé aussi "l'abominable homme des neiges", passe pour vivre dans les montagnes du Népal.
A katmandou, OSS 117 se demande si le maître espion qu'il tente d'identifier n'est pas à sa manière une sorte de "yéti". Personne ne l'a jamais vu, nul ne connaît son nom, personne ne pourrait dire s'il existe réellement.
Pourtant, une jeune Népalaise entreprenante et délurée se prétend justement sa soeur...
Rude chasse pour OSS 117.
196 192 3/1979 OSS 117 sème la désunion à la Réunion
De wagon plombé en soute de navire, Hubert Bonisseur de La Bath, l'as de la C.I.A. devenu passager clandestin, débarque finalement à la Réunion.
Un pur hasard s'il tombe sur une énorme affaire où s'affrontent déjà réseaux russe et chinois. OSS 117 ne se contente pas de compter les coups.
Aussi sera-t-il en mesure de récolter, le moment venu, de précieux renseignements au détriment de ses adversaires.
197 193 1979 OSS 117 compte les coups
Un agent impliqué dans une histoire de trafic d'héroîne, ce n'est jamais bon pour la réputation d'une maison.
Surtout quand il s'agit de la C.I.A. !
OSS 117 est chargé à Singapour de superviser Enrique Sagarra qui doit supprimer le membre gangrené.
Sale affaire !
Non seulement l'agent en question a déjà été assassiné, mais une bande de liquidateurs japonais et un gang de tueuses chinoises entreprennent de se livrer une guerre sans merci.
Au milieu des balles OSS 117 compte les coups.
Heureusement côté filles, il y a quelques compensations...
198 194 6/1979 Déluge à Delhi pour OSS 117
Aux quatre coins de l'Inde, des bombes se mettent à exploser, des émeutes éclatent.
Le tout sous les déluges d'une mousson qui inonde des régions entières.
Hubert Bonisseur de La Bath, qu'une organisation mystérieuse a réclamé en personne, échappe dès le premier soir à untraquenard et est soupconné de transporter des bombes. Les indices sont nombreux qui l'accusent de vouloir susciter une flambée terroriste et il se retrouve avec la police aux trousses.
Encore heureux que les Indiennes aient le sens de l'hospitalité...
199 195 1979 OSS 117 chez les sorciers
Les Seychelles, petit archipel réputé paradisiaque et accueillant...
Un premier agent de la C.I.A. est brusquement frappé de folie. Puis un deuxième disparaît en mer.
Entre un "cow-boy" excité qui manie la mitraillette à chaque détour de cocotier, un pasteur qui évangélise à coups de revolver, une envoûtante pêcheresse qui injecte le L.S.D. local à pleine seringue, Hubert Bonisseur de La Bath a vraiment de quoi s'occuper.
Sans oublier les divers sorciers qui citent Marx dans le texte ou recrutent les adeptes à la carabine.
200 196 10/1979 Coup de masse aux Bahamas
Aux Bahamas, un mystérieux fugitif organise un massacre en règle dans une crique déserte. Les victimes : des tueurs expédiés par divers services secrets. Puis il disparaît sans laisser de traces.
Chargé de le retrouver à tout prix, OSS 117 voit dès son arrivée son bateau lui exploser sous les pieds et se retrouve en train de nager dans des eaux infestées de requins.
Quand il se fait braquer par un faux Canadien et un Hollandais déguisé en Allemand, il comprend qu'il n'est pas au bout de ses peines.
201 197 1979 OSS 117 mise en scène au Sénégal
Lorsque l'avion d'un premier ministre mauritanien explose et tombe en mer pendant une tempête de sable, on peut parler d'accident.
Si des bombes sont retrouvées le lendemain sous les appareils des chefs d'Etat africains assistant à une conférence au sommet à Dakar, on est en droit de se poser des questions.
OSS 117, envoyé sur place, possède très vite un premier élément de réponse. Le soir même de son arrivée, on tente de l'assassiner et de le compromettre dans un massacre en série.
S'il gêne ainsi que par sa seule présence, c'est qu'il y a quelques chose à découvrir.
De très gros !
202 198 2/1980 Accrochage sur l'Acropole pour OSS 117
Depuis la plus haute antiquité, les montagnes grecques sont réputées pour servir de refuge aux maquisards aux colorations variées, allant de la droite à la gauche.
Et les criques ne manquent pas dans le pays pour débarquer clandestinement des armes.
Quand des bombes se mettent à exploser à Athènes, où tout le monde tire sur tout le monde et personne n'est celui qu'on croit, la C.I.A. y dépêche OSS 117.
Méchante histoire dans laquelle même les jolies filles manient le pistolet comme des professionnelles.
203 199 3/1980 Rallye pour OSS 117
Quand OSS 117 se joint au rallye Porsche pour entreprendre un périple dans le Sud marocain, il ne se doute pas de ce qui l'attend.
Pas tellement à cause des routes défoncées avalées à 180 à l'heure, de l'odeur de certains quartiers des médinas, des tempêtes de sable ou des étroites pistes de montagne dévalées à tombeau ouvert.
Tout cela ne serait qu'amusement sans les cadavres qui jalonnent chaque étape des 20 bolides.
Plus que du sport, un massacre !
204 200 1980 OSS 117 au finish
Quel est l'enjeu de la lutte à mort à laquelle se livrent écologistes, agents communistes, truands et terroristes ?
OSS 117 débarque pour bousculer un sacré panier de crabes.
Quand l'affaire devient vraiment trop chaude et qu'elle se termine en apothéose par une sanglante liquidation en série au bord de la Méditerrannée, Hubert Bonisseur de La Bath ne se contente pas de compter les coups.
205 201 1980 Coup d'arnaque au Danemark
206 202 1980 Sans fleurs ni Floride pour OSS 117
Une station de détection américaine qui saute au large de la Floride, des fugitifs cubains dont le bateau se fait mitrailler, deux épisodes de la tension larvée entre La Havane et Washington.
Quant un agent de la CIA, maillon important des filières avec Cuba, disparaît sans laisser de traces, quand il est retrouvé à moitié dévoré par une paire d'alligators, cela commence à faire beaucoup.
207 203 1980 OSS 117 arrête le massacre
A la suite du passage manqué d'un fugitif de haut rang tenant de franchir le rideau de fer, d'anciens agents occasionnels de la CIA sont liquidés à la chaîne en Europe de l'Ouest.
Un vrai nettoyage par le vide.
Hubert Bonisseur de La Bath, OSS 117 à la CIA, est chargé d'endiguer le massacre.
Il s'en faut d'un cheveu qu'il ne soit lui-même la victime suivante du tueur.
Une sacrée bagarre en perspective !
208 204 1/1981 OSS 117 ne perd pas la tête
Amsterdam et ses "filles" dans leurs vitrines. Deux jeunes sportifs qui choisissent la liberté. Une marée noire gigantesque (une de plus). Dex corps sans tête.
On imagine sans peine le micmac provoqué par Enrique Sagarre, le coéquipier d'OSS 117.
Beau travail en perspective pour Hubert Bonisseur de La Bath.
209 205 1981 Folies en Italie pour OSS 117
210 206 1981 Alarme en Afrique Australe pour OSS 117
211 207 1981 Salades maltaises pour OSS 117
Prenez une île en plein coeur de la Méditerrannée. Ajoutez-y des Libyens, quelques conseillers russes et est-allemands, deux vendus de la C.I.A. et environ mille tueurs.
Saupoudrez de radars et d'armes soviétiques.
Ajoutez une semaine.
Vouz aurez le mélange détonant à la mode : la salade russe à la maltaise.
Servez très chaud, entre deux rangées de cadavres. Sauf aux cardiaques.
212 208 1981 Panique à la Martinique pour OSS 117
Un transfuge cubain, un correspondant canadien, des Chinois ne lésinant pas sur les moyens, une mystérieuse information faisant saliver les hautes sphères de la C.I.A., le tout éparpillé à Hong-Kong.
Sans oublier quelques Russes, un Libyen, des autonomistes fanatisés, une Américaine trop belle.
De quoi sortir violemment O.S.S. 117 de ses vacances parisiennes pour finalement le conduire dans une île de rêve... et de cauchemar.
213 209 12/1981 Coup de sang à Ceylan pour OSS 117
Un colloque de savants à Paris, un mystérieux Anglais, une rencontre plutôt violente, deux morts suspectes à Londres. A Ceylan, rebaptisé Sri Lanka, un attaché militaire "cardiaque" et des touristes pas comme les autres. Tout ça sur fond de palmiers et d'exotisme.
Un pays de rêve. Sauf quand on doit, pour sauver l'Ouest, protéger un secret terrible.
Alors commence, pour OSS 117, la course, le compte à rebours. Avec la mort pour partenaire. Et Sri Lanka pour terrain de chasse.
214 210 2/1982 Cauchemar irlandais pour OSS 117
Les vacances, c'est fait pour se changer les idées. Du moins, OSS 117 le croyait-il.
Mais quand l'I.R.A., le K.G.B. et le M.I. 5 sont du voyage en Irlande, la partie de plaisir devient vite un enfer. Si, en plus, la C.I.A. ne reconnaît plus les siens, cela tourne à l'hécatombe.
Se changer de touriste en gibier, voir tous les services secrets à ses trousses, la moindre rencontre se transformer en piège, c'est le cauchemar.
Les vacances, c'est bien. Mais quand elles deviennent une opération survie où tous les coups sont permis, c'est trop !
215 211 1982 OSS 117 sur un volcan
Hubert Bonisseur de La Bath, Enrique Sagarra, Cesar Walter, un beau trio.
Mais dans l'île de Java, pour eux, la java n'est pas pour demain. Dans un pays où les éruptions volcaniques sont presque quotidiennes, leur situation est explosive.
Découvrir le secret des recherches entreprises par une équipe de vulcanologues dont il ne reste aucun survivant, c'est la mission confiée à OSS 117.
Peu de temps consacré au plaisir, mais l'amour rencontré est d'une telle qualité.
216 212 1982 Sarabande pour OSS 117
Se retrouver dans un pays séparé en deux par un mur, grouillant de pseudo-pacifistes et de vrais terroristes, sans oublier le B.K.A., la C.I.A. et le K.G.B., ce n'est déjà pas très encourageant.
Mais il y a mieux pour OSS 117.
Passer à tout prix de l'autre "côté" pour en ramener un collègue et les renseignements d'une importance capitale que celui-ci a pu collecter.
A partir de ce moment, devenir la cible d'une gigantesque chasse à l'homme.
Et pourtant, il faut y aller.
C'est le métier !
217 213 1982 OSS 117 au Levant
L'île du Levant, un coin de Paradis sur terre pour les naturises, les vrais, les sincères. Quant aux autres, ils peuvent y libérer leur démons intérieurs.
Ce n'est pas pour y faire du nudisme qu'OSS 117 y est envoyé en mission. L'île comporte une base militaire qui recèle bien des secrets, fort convoités par des pays étrangers. La C.I.A. aimerait avoir une petite idée sur tout un monde qui lui a été signalé au Levant et qui est à l'opposé du proverbe : "nu comme la vérité..."
C'est au Levant qu'Hubert Bonisseur de La Bath connaîtra ses meilleurs moments avant de se retrouver en Hongrie. Un séjour nettement moins drôle !...
218 214 9/1982 S.O.S. Brésil pour OSS 117
Le Brésil... Ses longues plages sans fin, le soleil, la fête...
Mais pour OSS 117, c'est une drôle de samba qui commence. Rythmée nerveusement à coups de cadavres.
Une folle poursuite à travers un pays immense, l'Amazonie sauvage et envoûtante. Avec pour adversaires, une armée de tueurs nettoyant tout ce qui gêne, et de préférence, les proches de la C.I.A.
Tout ça à cause de deux malheureux bavards ! De quoi vous dégoûter des voyages...
219 215 10/1982 California zéro pour OSS 117
La Californie, c'est le paradis : soleil, luxe et filles de rêve.
On apprécie surtout quand on s'appelle OSS 117.
Mais quand une épidémie de cadavres décime vos amis, le "Golden State" se transforme vite en cauchemar. A n'y rien comprendre. De Los Angeles à San Francisco : otages, exécutions, tueur fou ; tout ça sans raison apparente.
Et lorsque tout s'éclaircit brusquement, c'est l'horreur. La course contre la montre pour éviter qu'on ne se serve de l'arme la plus terrible de toutes.
220 216 1/1983 Coup de poker pour OSS 117
Une partie commencée par une fausse donne contre un adversaire pas encore bien cerné. Rien d'anormal pour un joueur s'il ne s'agissait d'êtres humains et non de cartes.
Quand on s'appelle OSS 117 et qu'on voit tomber les atouts comme autant de cadavres, on n'a pas envie de passer la main. Surtout si les agents de la C.I.A. se mettent à faire les morts.
Alors le jeu dégénère, en attaques, impasses, coups fourrés, plus truqués, bluffs déments, manipulations de professionnels. Le tout sur des milliers de kilomètres. Avec des glaçons et un zeste de folie.
Une partie sans limites et sans pitié.
221 217 1983 K.O. à Tokyo pour OSS 117
222 218 5/1983 Casse-tête chinois pour OSS 117
Les plus gros marchands d'armes de Berlin, new York, Hong Kong, etc., tombent les uns après les autres, malgré les protections "rapprochées" dont ils sont entourés. Qui gênent-ils pour être la cible de leurs propres armes ?
Hubert Bonisseur de La Bath est chargé de découvrir ce que cachaient leurs activités. Mais dès que OSS 117 met le doigt dans cet engrenage, il est entraîné dans le plus fabuleux et le plus mystérieux de tous les pays : la Chine.
223 219 6/1983 Pas de pigeon à Venise pour OSS 117
Une rencontre à l'aéroport de Londres laisse Hubert Bonisseur de La Bath perplexe. Quelques heures plus tard, même brêve rencontre, cette fois dans un endroit autrement privé. Cela intrigue OSS 117 au point qu'il veut en avoir le coeur net.
Dès le premier regard échangé, il sait que cette femme si belle a surtout peur. Peur de quoi ? De qui ? Pour le savoir, Hubert Bonisseur de La Bath ira à ses côtés jusqu'à l'étape ultime qu'elle s'est fixée. Jusqu'à Venise. Pas plus loin...
224 220 7/1983 Hallali en Australie pour OSS 117
C'est bien beau de partir à la chasse en Australie, il ne fait pas avoir une femme nymphomane, travailler pour le Pentagone et appartenir à un clan tout puissant. Surtout si on a été surnommé "Mister MX".
Parce qu'alors, on peut devenir un gibier des plus recherchés.
Une folle poursuite qui conduira Hubert Bonisseur de La Bath, alias OSS 117, à travers un continent grand comme quatorze fois la France.
225 221 1983 Que viva Mexico OSS 117
226 222 1/1984 Québec point zéro pour OSS 117
Les lois impitoyables du monde parallèle sont connues de tous.
Mais quand Hubert Bonisseur de La Bath, alias OSS 117, commence à éliminer ses amis, brusquement c'est la panique, le monde à l'envers.
Une course folle s'engage pour arrêter le meilleur agent de Langley. De l'Europe au Canada, en passant par les Etats-Unis, CIA et KGB n'ont qu'un objectif : abattre celui qui ne respecte plus les règles.
Mais tout cela n'est rien à côté de ce qui se prépare...
227 223 1984 Commando fantôme pour OSS 117
228 224 4/1984 Tuerie en Turquie
Qui dit ASALA dit terrorisme arménien. De quoi semer la terreur en Turquie.
Mais quand les agents de la C.I.A. disparaissent l'un après l'autre, que les bases américaines de la 6ème Flotte en Méditerranée sont menacées, c'est une autre affaire.
A Istambul et sur le Bosphore, OSS 117 se lance alors dans une incroyable course contre la montre... Et contre un adversaire invisible.
229 225 5/1984 L'enfer du désert pour OSS 117
Un avion de ligne qui disparaît, et brusquement le Sahara s'enflamme. O.L.P., Mossad, K.G.B. Sous l'implacable soleil, une incroyable course contre la montre s'engage.
Libyens et Cubains se liguent. Parmi les premières victimes de leur quête meurtrière, des Touareg. Frontière franchie, les Algériens réagissent. OSS 117 ira jusqu'au bout de cet enfer du désert, malgré les colonnes armées comme autant de caravanes de mort.
230 226 8/1984 OSS 117 traqué à l'île de Paques
Aux Etats-Unis, on peut se permettre beaucoup de choses, mais il ne faut pas toucher aux politiciens. Quand plusieurs d'entre eux meurent bizarrement, c'est l'alerte dans les services secrets.
OSS 117 se lance alors sur la piste d'un ennemi invisible qui va l'entraîner dans la plus incroyable des missions. Hors de toutes les règles habituelles du monde parallèle.
Jusque dans la fascinante et mystérieuse île de Pâques. Sur les traces d'une puissance pire que toutes les armes nucléaires.
231 227 9/1984 Piège à Berlin pour OSS 117
Berlin, la ville aux deux visages. Hubert Bonisseur de La Bath passe d'Ouest en Est sur les traces d'un homme dont il ne connaît même pas l'identité.
Une chose est certaine : si l'on en juge par la valeur des renseignements déjà fournis, cet homme est un personnage de très haut rang. Il s'agit maintenant de le faire sortir du pays.
Avec comme arrière-pensée qu'il pourrait bien s'agir d'un piège.
Après quelques heures auprès d'une putain de haut vol aux clients éminents, OSS 117 commence une longue partie de cache-cache. Tout le monde l'attend, y compris le K.G.B.
232 228 1984 Mission pyramides pour OSS 117
233 229 1985 Priorité absolue pour OSS 117
234 230 1985 Anathème à Athènes pour OSS 117
François et Martine Bruce
Presses de la Cité - Les nouvelles aventures d'OSS 117
235 1 9/1987 OSS 117 est mort
OSS 117 est mort... - Bénarès. Foule, violence, misère. Les séparatistes sikhs frappent aveuglément. Une bombe détruit entièrement un temple. L'agent OSS 117 meurt dans l'attentat.
Cleveland Fox - Ambitieux, dépourvu du moindre scrupule, il est prêt à tout pour parvenir à ses fins : créer un service indépendant de la CIA, prenant ses ordres directement de la Maison Blanche.
HBB - OSS 117 a disparu, mais Hubert Bonisseur de La Bath est bien vivant.
Plus teigneux que jamais.
Cette fois, il a une mort à venger.
La sienne.
236 2 11/1987 La Nubienne
Le Caire - Attentats - Corruption - Canicule. Un agent américain est assassiné. Des extrémistes musulmans posent des bombes au coeur de la ville. La police égyptienne tourne en rond.
Cdt Sid Ahmed - Chef des services secrets libyens. Peut-être l'homme-orchestre des attentats. Peut-être pas. Les Egyptiens veulent sa peau, mais n'osent l'exécuter eux-mêmes.
La nubienne - Belle comme une déesse antique, mais beaucoup moins distante. Toutes les pistes mènent à elle.
HBB - Plongé au coeur d'un écheveau de duplicités et de trahisons, Hubert ne peut compter que sur lui-même.
Et sur son Smith & Wesson Bodyguard 38 spécial.
237 3 12/1987 Le contrat
Johannesburg - Quartiers chics et sérénité apparente de la City, violence brutale et désespoir à Soweto. La guerre civile menace d'éclater. Le retour de l'évêque noir du Transvaal, Mgr Gumede, peut ramener le calme... ou provoquer l'embrasement.
Claude Revel - Tueur à gages français. Abattu à New York dans une chambre d'hôtel sordide du Bronx. Soupconné d'une tentative de meurtre sur Wilson Gumede.
Ernst Wechsel - Patron d'une firme d'import-export allemande à Jo'burg. Sans doute trafiquant d'armes. Lié aux milieux extrémistes sud-africains et au mercenaire Claude Revel.
HBB - Pour sauver la peau de Mgr Gumede, Hubert devient Claude Revel. Mais le contrat qu'il va remplir en Afrique du Sud a été quelque peu remanié...
238 4 5/1988 Le cartel
La Mafia de la cocaïne, en Colombie, a-t-elle décidé de faire la guerre aux Etats-Unis ? Une guerre terroriste qui se sert de la drogue pour déstabiliser un pays où l'on compte déjà dix millions d'intoxiqués ? Cette guerre est-elle téléguidée par l'extrême gauche ou l'extrême droite ? Seul, Hubert Bonisseur de La Bath pourrait répondre à ces questions... en entrant dans la Mafia !
239 5 7/1988 Un drôle de candidat
Quel est donc ce mal curieux qui ronge les Etats-Unis à la veille des Présidentielles ? Tous les candidats à l'investiture sont éliminés par des campagnes de délations apparemment montées de toutes pièces... et orchestrées par un journal de Floride. S'agirait-il d'une nouvelle magouille de grande envergure destinée à placer à la Maison-Blanche un homme de paille à la botte de... de qui donc ?
Hubert Bonisseur de La Bath est bien décidé à élucider le mystère, quitte à retrousser ses manches...
240 6 9/1988 Viennoiseries pour H.B.B.
Un trafiquant d'armes notoire assassiné : pas de quoi pleurer, non ? Même s'il laisse une jolie veuve et des regrets éternels au sein de la prétendue haute société viennoise. H.B.B. ne pleure pas, non, au contraire, il sent l'odeur du soufre et soupçonne un micmac de grande envergure... Alors, secondé par son fidèle compagnon Enrique Sagarra, il part à la chasse, c'est le cas de le dire, mais sera-t-il chasseur ou gibier ?
241 7 12/1988 S.O.S. Kurdistan
Les Kurdes n'ont pas déjà la vie rose, pris entre la Turquie, l'Iran, l'Irak et l'U.R.S.S. Alors pourquoi des inconscients s'amusent-ils à jouer les terroristes au risque de déchaîner des représailles sanglantes ?
H.B.B. se doute bien qu'il s'agit d'une manipulation. Mais par qui ? Pourquoi ?
C'est quand même gros d'abattre 3 hélicoptères Cobra turcs à coups de missiles ! Et ça vaut la peine d'aller y voir de plus près !
242 8 2/1989 Quiproquo corse
Entre des plans de matériel militaire classé "secret-défense" et le manuscrit d'un futur best-seller américain, vous choisiriez quoi, vous ?
H.B.B., lui, n'a pas le choix, et si son coeur balance d'un côté, son punch balance de l'autre. Suivez-le, vous verrez, ça vaut le détour !
243 9 4/1989 Mourir à El Paso
Une ville-frontière en plein désert, des terroristes qui veulent pacifier les populations au fusil-mitrailleur et comptent se faire connaître du monde entier par une action d'éclat : rayer El Paso de la carte, de préférence en pleine réunion de chefs d'Etat...
Hubert Bonisseur de La Bath n'est pas vraiment venu faire du tourisme, au pays des Comanches.
Il n'a que dix jours et ses mains nues pour empêcher ces émules de Pancho Villa de provoquer un feu d'artifice... dévastateur.
244 10 6/1989 Harlem virus
Un pasteur noir charlatan sur les bords, ça peut se trouver, mais quand la religion et la charité lui montent à la tête, ça devient dangereux...
On vous kidnappe en plein New York un jeune informaticien BCBG, et voilà tous les grands ordinateurs du pays qui s'affolent...
Hubert Bonisseur de La Bath a bien compris que l'Amérique était en danger de mort, mais il dispose de peu de temps et ses indices sont minces pour désamorcer la bombe !
245 11 9/1989 Le vampire des Carpates
Une cure de rajeunissement pour H.B.B. Cool, non ? Et en Roumanie, en plus... Camouflage de tout repos pour une mission pas trop compliquée. En apparence du moins, car cure n'est pas forcément sinécure, et en fait de rajeunissement, H.B.B., gaffe à tes os !
246 12 11/1989 Hong Kong Folies
Hong Kong, une ville dans la ville, la plaque tournante de tous les trafics... La jolie Carla Bow se doute bien qu'il en est un plus odieux, plus répugnant que les autres... et c'est pourquoi elle disparaît...
H.B.B. ne dispose que de quelques jours et de l'amitié d'un truand chinois pour retrouver Carla, détruire l'empire du mal et éviter une catastrophe mondiale.
247 13 1/1990 Paranoïa parisienne
Un fou en liberté étrangle des jeunes femmes, puis met le feu à leur lit...
Un agent secret américain, mal remis de la mort de sa jeune épouse, s'adonne à la boisson, et connaît des crises de délire maniaque.
A Hubert Bonisseur de La Bath de découvrir le lien, car son homologue américain détient des secrets qu'il vaudrait mieux ne pas ébruiter...
248 14 3/1990 Une ville en otage
Les services de renseignements sont sur les dents : une bande de savants fous menacent de détruire la ville de Baltimore, tandis qu'une vague de suicides suspects déciment les biologistes américains...
Echec et mat pour H.B.B. ? En tout cas, il n'y a pas une minute à perdre.
249 15 5/1990 Rumba roumaine
- Hubert, dit le général Stanford, nos services de Bucarest viennent de nous informer que des événements dramatiques se préparent en Roumanie.
- Encore, s'exclama Hubert. Ils n'en ont donc pas assez vu !
- Ils risquent d'en voir d'autres, et de pires. Les agents de la Securitate qui ont réussi à s'échapper sont en train de se regrouper et de préparer leur revanche.
250 16 7/1990 Casse-tête suédois
A Stockholm, il se passe d'étranges phénomènes chez certains fonctionnaires de la très honorable Société des Droits de l'Homme : des lustres s'écrasent, des murs s'effondrent, des planchers vacillent... et les morts s'accumulent.
On murmure que le président de l'honorable société est sous l'influence d'un "guru" haïtien.
Aussi H.B.B. abandonne-t-il sa blonde conquête et le farniente lascif d'Honolulu pour les brumes du Nord, mais y arrêtera-t-il l'hécatombe ?
251 17 10/1990 Rodéo dans Rome
A Rome, ville dévote s'il en fut, quelle protection plus efficace contre les "Carabinieri" que la tenue sacerdotale ? Mais l'habit ne fait pas le moine et H.B.B., lui, n'est pas né de la dernière pluie... Dans ce monastère d'un genre assez particulier où il a été convié, il se doute bien que ce qui s'y déroule n'est pas toujours très catholique... mais de là à imaginer pareil rodéo !
252 18 12/1990 Rendez-vous à Berlin
Quel plus beau lieu que la Porte de Brandebourg - Berlin - pour que l'Est et l'Ouest, par la bouche de leurs présidents, prononcent conjointement un discours sur la Paix ? Mais, la perestroïka n'a pas fait que des heureux de l'autre côté du Mur effondré, et les nostalgiques d'un régime pur et dur veillent, couvant de sinistres projets.
Alors, comment s'étonner que H.B.B. se balade dans Berlin, déguisé en acheteur d'art ?
253 19 2/1991 Des carats dans la caviar
Blanchir des narco-dollars en les échangeant contre des diamants, ce n'est pas si bête.
Encore faut-il disposer d'une "mine" qui échappe au contrôle de la De Beers... Hubert Bonisseur de La Bath ne se fait guère d'illusions lorsqu'il part pour Odessa tenter de contacter son mystérieux fournisseur.
Au bord de la mer Noire, il trouvera non seulement des diamants mais certaines émotions dont il se serait bien passé !
254 20 4/1991 Passe-passe pour H.B.B.
Il fallait y penser ! Par ces temps troublés dans le bloc de l'Est, si le leader venait à succomber par suite d'un attentat, pourquoi ne pas avoir un sosie, sous la main qui prendrait sa place et serait, de surcroît manipulable ? Une hypothèse que les "purs et durs" nostalgiques des temps staliniens ont envisagée, mais ils ne sont pas les seuls... H.B.B. lui aussi a un sosie... dans sa manche.
255 21 7/1991 Compte à rebours
de redoutables terroristes sont à pied d'oeuvre. Leur cible ? Ni plus ni moins que trente-quatre chefs d'Etat et de gouvernement réunis à Paris, à l'occasion d'une conférence internationale décisive.
Or, justement, Hubert Bonisseur de La Bath est, lui aussi, à Paris. Et c'est tout à fait par hasard qu'il apercoit dans un hôtel la silhouette d'un criminel, recherché par toutes les polices du monde. Une simple coïncidence ?
Non, le début d'un formidable compte à rebours.
256 22 10/1991 Toccata à Tokyo
OSS 117 n'est pas à la fête : il doit, ni plus ni moins, affronter les yakuzas, c'est-à-dire les membres redoutables de la mafia japonaise dont l'organisation est tellement puissante qu'elle est même en train de prendre pied aux Etats-Unis !
Mais comment parvenir jusqu'à elle et déjouer ses mortelles manoeuvres ?
Pour OSS 117, il n'y a qu'une solution : se faire passer pour un "parrain". Un vrai !
257 23 12/1991 Bangkok cocktail
Un Boeing 767 disparaît au-dessus du tristement réputé Triangle d'Or. Qu'est devenu le rapport confidentiel qui était en possession d'une équipe d'experts de l'O.N.U. se trouvant à son bord ?
C'est ce que devront élucider Hubert Bonisseur de La Bath et son fidèle Enrique Sagarra. De nombreuses péripéties les attendent en Thaïlande, sans compter une surprise de taille.
258 24 2/1992 OSS 117 prend le large
Sans patron - le général Stanford étant terrassé par une crise cardiaque - H.B.B. doit se débrouiller tout seul, avec un cadavre sur les bras.
Sans ordre de mission, bravant les interdits, il va se lancer en compagnie de son fidèle Enrique à l'assaut de la base de Kourou. Peut-être pour la dernière fois de sa vie...